*3 * L'histoire de la Castine L'enceinte "JMM"

Mis à jour : 25 févr. 2019


JMM comme les initiales de Jean Michel MAUMONT...rencontré sur un salon en 2006. On discute pavillons quelques minutes, et la semaine suivante il passe à la maison écouter mes prototypes. Il cherche quelqu'un pour développer un système à pavillon français, destiné à être commercialisé (tiens pas bête ça !! et si j'essayais de gagner des sous avec mes pavillons ??) Il me dit "c'est tellement mauvais ce qu'on trouve dans la hifi haut de gamme aujourd'hui qu'il ne faut pas trop te casser la tête a fignoler, il suffit de mettre au propre les prototypes que tu as aujourd'hui, ça suffira".


Pour faire le premier prototype "propre", j'écoute de trop Jean Michel au lieu de suivre mon instinct et ma petite expérience... je fais trop compact, et ça ne marche pas : le médium à compression 2 pouces est bien meilleur que le pavillon à large bande Fostex, d'accord, mais le pavillon d'aigu incrusté dans le médium, le double 38 dans une caisse...rien n'est calé temporellement, tout ça fusionne très mal...ce prototype va fonctionner 15 minutes et ira directement à la poubelle.






La caisse, je n'aurais pas de mal à la casser : elle est tellement collée sous contrainte qu'elle va littéralement exploser pendant la nuit suivante en arrachant ses collages :


Ca par contre, c'est beau...enfin je trouve...sur un tour vertical bricolé, je me suis tourné le moule qui a servi à mouler le pavillon de médium...oui c'est du plâtre, qui a reçu un vernis de luthier noir :


C'est sur ce moule, avec un autre gabarit, que je tourne le pavillon qui sera utilisé :








390 vues

©2018 by L'Atelier du Microphone.